[Ebook] – La Grande Arnaque du Lâcher-Prise – Enfin disponible

cover3d

Bonjour à tous.

J’en parlais depuis quelque temps et il est enfin là : mon ebook « La Grande Arnaque du Lâcher-Prise » est enfin disponible en ligne sur le site de l’éditeur Ebookattitude.

Au travers de cet ebook, mon objectif est triple :

  • Proposer un regard distancié sur cette quête absolue et parfois malsaine du bonheur qui nous est imposée comme un must. Marre des gurus et des livres de développement personnel complètement déconnectés de notre vie quotidienne.
  • Redéfinir de manière simple, concrète et directe le concept de lâcher-prise et comment le pratiquer, sans pour autant chercher à être dans un état de béatitude et de bonheur permanent. Seul objectif : traverser de manière un peu plus sereine notre vie humaine sans pour autant espérer ne plus avoir aucun problème.
  • Eliminer la performance, la quête d’objectif  et la culpabilité de ne pas y arriver, et ce en réalisant que, si l’on n’arrive pas à lâcher prise, ce n’est pas si grave. Nous sommes ce que nous sommes. Et si nous acceptons cela et bien… nous lâchons prise.

Je vous propose ci-après une vidéo issue de l’atelier que j’anime sur ce thème là, ainsi qu’un extrait de l’ebook qui, je l’espère, vous donneront envie de lire l’intégralité de cet ebook ou de participer à l’un de mes ateliers sur le sujet.

Voir la vidéo sur Youtube

******

La Grande Arnaque du Lâcher-Prise (Extrait)

Lâcher-prise est quelque chose d’important. C’est une aptitude à nous adapter, à accepter ou à nous abandonner, qui nous aide à traverser la vie et ses difficultés.

Le problème, c’est que le lâcher-prise, tel qu’évoqué régulièrement ci et là, nous est désormais imposé comme un processus de contrôle qui est censé nous amener nécessairement au bonheur.

Il entre dans une logique de diktat : il nous faut être heureux parce que quelqu’un l’a décidé.

Et si nous n’avons pas accès au bonheur c’est parce que nous ne savons pas lâcher-prise.

Présenté ainsi, le lâcher-prise n’est plus un art de vivre ou un rapport au monde : il devient un concept marketing dont le seul but est de nous faire culpabiliser afin que nous consommions du coaching, des anti-dépresseurs et des stages de reconnexion à la nature.

Je n’ai aucun problème avec le lâcher-prise. Ce qui m’agace, c’est la pression que l’on nous impose au regard du bonheur que nous sommes censés mériter : il nous faut être zen, recentrés, à l’écoute, communiquant etc. Et si nous n’y arrivons pas, il faut absolument régler cela.

Le bonheur devient alors un objectif de performance et le lâcher-prise en est l’outil.

cover3d

Lire la suite

A très bientôt.

Laurent.

Soyons-Nous-Mêmes-Acte 2

Le 10/12 – Aix-En-Provence

Galerie | Cet article, publié dans Consulting, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s